Vaste opération antiterroriste dans Plusieurs Cantons de Suisse

par Taistealai
Selon une communiqué du Ministère public de la Confédération, le Bureau du Procureur général (OAG) et les bureaux du Procureur des mineurs de Winterthur et de Berne ont procédé aujourd’hui à onze perquisitions simultanées à diverses adresses dans les cantons de Zurich, Berne et Schaffhausen. Les perquisitions ont éeffectuées dans le cadre d‘une procédure pénale des autorités impliquées contre un total de onze personnes. Outre les représentants des bureaux du Procureur pour mineurs et du Bureau du Procureur général, une centaine d‘agents de fedpol et des forces de police cantonales de Berne, Zurich et Schaffhausen ont éimpliqués.

Le rts.ch précise: « Onze perquisitions ont été menées simultanément contre onze personnes, dont cinq adolescents. Quatre d’entre eux, âgés entre 15 et 17 ans, vivent dans le canton de Zurich. Le cinquième adolescent est établi dans le canton de Berne. Ils sont poursuivis par les Ministères publics des mineurs de Winterthour et de Berne tandis que le MPC mène des procédures pénales contre les six prévenus adultes. Les faits exacts qui leur sont reprochés n’ont pas été précisés. Rien n’indiquait jusqu’à présent qu' »une action concrète était prévue en Suisse », écrit le MPC. « Les investigations en cours doivent clarifier le rôle et les intentions des onze prévenus », poursuit-il. Mais comme un des adultes prévenus et certains des mineurs seraient originaires de Winterthour, il est impossible de ne pas penser à la Mosquée Al Nur autour de laquelle gravitait un réseau de jeunes radicalisés. »

Ajoute Swissinfo.ch: « Vendredi dernier, le MPC a annoncé avoir déposé un acte d’accusation auprès du Tribunal pénal fédéral contre deux individus pour leurs liens présumés avec le groupe Etat islamique en Syrie. Il s’agit d’un double national suisse et italien domicilié à Winterthour (ZH) et d’un ressortissant suisse et macédonien, établi à Frauenfeld (TG). En mai, le Service de renseignement de la Confédération (SRC) recensait 66 personnes à risques pour la sécurité du pays, en raison de leurs activités ou motivations terroristes. Le service fédéral comptabilisait par ailleurs 92 voyageurs du djihad partis de Suisse. Sur ce nombre, 31 personnes détiennent la nationalité helvétique, dont 18 binationaux. »

On ignore encore la relation avec les événements récents en Syrie et la libération de plusieurs centaines de terroristes islamistes.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email